Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de SARAH MARKUS
  • Le blog de SARAH MARKUS
  • : Vladimir Poutine est un homme d'envergure, grand visionnaire pour son pays et le seul chef d'état au monde à ne pas trembler devant les Etats-Unis.
  • Contact

Texte Libre

Il y a  

  personne(s) sur ce blog

Recherche

Archives

23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 00:08

Le bras de fer ne fait que commencer, dirons-nous... or vu que les principaux états ayant servi de dépotoirs sont de l'Est, Pologne et Roumanie, entre autres... on s'imagine fort bien que le gaz pourrait fort bien être coupé là aussi...

 


 

Les pays impliqués dans le scandale des prisons secrètes de la CIA

 

 risquent de perdre le mandat à l'APCE

 

24 janvier 2006

 


Kristina Rodriguez, RIA Novosti. Le chef de la délégation russe à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), Konstantin Kossatchev, n'exclut pas la possibilité de priver de leur mandat les délégations des pays impliqués dans le scandale des prisons secrètes de la CIA.

 

"L'APCE a adopté une attitude ferme et unanime sur cette question. Si la présence de prisons secrètes est prouvée dans un pays membre du Conseil de l'Europe, la délégation de celui-ci pourra même être privée de son mandat à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe", a indiqué mardi à RIA Novosti Konstantin Kossatchev qui est aussi président du Comité pour les Affaires internationales de la Douma d'Etat (Chambre basse du Parlement russe).

 

Commentant les débats de ce mardi sur les conclusions provisoires du parlementaire suisse, Dick Marty, Konstantin Kossatchev a insisté une fois de plus sur la fermeté et la détermination de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe. "Toute une série d'organisations européennes, dont l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), hésitent et émettent des doutes sur cette question précise", a fait remarquer le président du Comité pour les Affaires internationales de la Chambre basse du Parlement russe.

 

En octobre dernier, plusieurs organisations non gouvernementales avaient accusé la CIA de détenir secrètement des terroristes présumés dans des pays membres du Conseil de l'Europe. Qui plus est, les représentants de ces ONG avaient même affirmé que les détenus de ces prisons secrètes étaient soumis à la torture. A la suite de ces déclarations retentissantes, le Conseil de l'Europe avait décidé d'ouvrir une enquête sur ces informations.

 

Sources : RIA NOVOSTI

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans INGERENCE USA-DEMOCRATISATION
commenter cet article

commentaires