Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de SARAH MARKUS
  • Le blog de SARAH MARKUS
  • : Vladimir Poutine est un homme d'envergure, grand visionnaire pour son pays et le seul chef d'état au monde à ne pas trembler devant les Etats-Unis.
  • Contact

Texte Libre

Il y a  

  personne(s) sur ce blog

Recherche

Archives

10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 11:03

L'entreprise criminelle de l'OTAN a encore frappé et assassiné HUIT ENFANTS. La grande excuse étant qu'il y avait des talibans dans ces maisons. Ils peuvent bien critiquer Assad, dont le pays est infiltré par les mêmes mercenaires qui ont commis des exactions en Libye, ils sont pires que lui car il défend son pays contre des forces terroristes qui veulent reproduire le même schéma qu'avec Kadhafi, tandis que les l'OTAN massacre des innocents en toute impunité, le plus naturellement du monde sans qu'aucun media prestitué ne s'en offusque.

 

La vie ne coûte pas cher à notre époque, savez vous ? L'Occident se prend pour un exemple et ose encore donner des leçons de morale au monde entier alors que la plupart de ses pays ne cessent d'employer la force pour subjuguer des peuples entiers afin de leur voler leurs richesses naturelles. Et ce, depuis plus de soixante ans dans le contexte sioniste, mais bien plus encore si l'on se réfère à l'Histoire colonisatrice des anglais, portugais, espagnol, français, dans toutes les contrées où les "autres" étaient des "barbares" et eux, des peuples civilisés. Souvenons-nous de ce qu'ils ont fait aux Incas, Mayas, Aztèques, puis plus tard les Américains aux Indiens, et enfin la France en Algérie. Vraiment, nous avons de quoi être fiers ! Et ils ont belle mine de faire la leçon à Poutine ou à Assad !

 

La moutrade monte au nez de Vladimirovitch. Il a été très patient, mais il semblerait que le vase commence à déborder. Et il a raison de rabattre leur cacquet tant à Sarkozy, que Cameron ou Obama. Qu'il ne s'en laisse point compter car il est le seul rempart contre l'Ordre Noir qui règne sur ce monde...

 

 

 

 

Le président Karzaï accuse l'Otan d'avoir tué 8 enfants dans un bombardement

 

 

 

KABOUL - Le président afghan Hamid Karzaï a accusé l'Otan d'avoir tué huit enfants mercredi lors d'un bombardement en Kapisa, une province sous contrôle français au nord-est de la capitale Kaboul, jeudi dans un communiqué.

Interrogé par l'AFP, un porte-parole de l'Isaf, le bras armé de l'Otan, a confirmé l'incident  sans confirmer son bilan. Une équipe composée de militaires étrangers et afghans s'est rendue sur les lieux pour étudier les circonstances de l'incident et évaluer les dégâts, a ajouté ce porte-parole.

D'après des informations données par le gouverneur par la province, huit enfants ont été tués en conséquence d'un bombardement aérien conduit le 8 février dans le village de Geyawa, dans le district de Nejrab appartenant à la province de Kapisa, affirme le communiqué présidentiel.

Il y a deux nuits, les forces spéciales étrangères ont mené un raid contre une maison de Geyawa. Le lendemain, leurs avions ont procédé à une attaque aérienne contre une maison situé dans la même zone, a raconté Abdul Hamid Erkin, le chef de la police de Kapisa.

Sept enfants, âgés de 8 à 15 ans, ont été tués, ainsi qu'un adulte de 20 ans, handicapé mental, a-t-il poursuivi, interrogé par l'AFP.

Le bombardement était dirigé contre des équipements talibans se trouvant dans ces maisons, a expliqué M. Erkin, une information provenant d'un centre de commandement que le policier n'a pu identifier.

Mais nous avons vérifié la zone et il n'y avait pas de taliban. En fait, les gens dans ce territoire ont un fort sentiment anti-taliban, a affirmé Abdul Hamid Erkin, ajoutant avoir rencontré le commandement français le jour suivant et lui avoir montré des images des victimes.

D'après le communiqué de la présidence afghane, une délégation composée de parlementaires et de représentants des ministères de la Défense, de l'Intérieur et du gouvernement local a été envoyée sur place pour enquêter sur l'incident.

La province de Kapisa, où sont déployés une partie des quelque 3.600 soldats français servant sous la bannière de l'Otan en Afghanistan, est un territoire complexe fortement infiltré par les talibans.

Le 20 janvier, quatre soldats français ont été tués et quinze blessés, dont huit gravement, par un militaire afghan qu'ils formaient. Les instructeurs étaient en train de faire un footing, sans arme ni protection, quand l'homme a ouvert le feu sur eux.

A la suite de cet incident, le président français Nicolas Sarkozy a annoncé le retrait anticipé des troupes françaises d'Afghanistan pour fin 2013, au lieu de fin 2014.

La France va transférer la sécurité de la Kapisa aux forces afghanes à partir de mars 2012, a annoncé le 27 janvier le chef de l'Etat français. Quelque 1.000 soldats français, sur les 3.600 actuellement dans le pays, rentreront en 2012.

Quelque 400 à 500 formateurs resteront toutefois en Afghanistan après la fin 2014, a déclaré début février le ministre français de la Défense Gérard Longuet.

Sources Romandie

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans Problèmes OTAN-RUSSIE
commenter cet article

commentaires