Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de SARAH MARKUS
  • Le blog de SARAH MARKUS
  • : Vladimir Poutine est un homme d'envergure, grand visionnaire pour son pays et le seul chef d'état au monde à ne pas trembler devant les Etats-Unis.
  • Contact

Texte Libre

Il y a  

  personne(s) sur ce blog

Recherche

Archives

23 octobre 2011 7 23 /10 /octobre /2011 13:54

 

 

MOSCOU – Le ministère russe des Affaires étrangères a confirmé samedi avoir riposté aux interdictions de visas décidées par Washington à l’encontre de responsables russes liés au décès controversé en prison en 2009 du juriste Sergueï Magnitski, et mis en garde les Etats-Unis.

 

Se fondant sur le principe de réciprocité, une liste de citoyens américains indésirables en Russie a été établie, a indiqué le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch, dans un communiqué sur l’affaire Magnistki.

 

Bien entendu nous ne sommes pas restés sans réagir à une provocation politique contre notre pays (…). La liste contient les noms de hauts responsables à Washington qui sont liés à des crimes dans le domaine des droits de l’homme, a-t-il ajouté. 

 

Le quotidien russe Kommersant avait rapporté en août, citant des sources concordantes, que Moscou avait riposté aux sanctions américaines. En juillet, le département d’Etat américain avait annoncé avoir adopté des interdictions de visas contre une liste de citoyens russes présumés être impliqués dans la mort en détention provisoire, à l’âge de 37 ans, de Sergueï Magnitski.

 

Le ministère russe a ajouté que les intentions des Etats-Unis de faire la morale à la Russie étaient particulièrement cyniques sur fond de quasi légalisation de la torture dans des prisons spéciales américaines, de détention indéfinie de prisonniers à Guantanamo, et de meurtres non élucidés de civils en Irak et en Afghanistan, deux pays où des soldats américains sont déployés dans le cadre d’opérations militaires.

 

Si la partie américaine continue dans la voie de la confrontation, nous serons contraints d’allonger la liste de responsables américains interdits de visas en Russie, a mis en garde Moscou dans le communiqué ne divulguant aucune identité.

 

Interrogé sur l’annonce du ministère russe, un responsable américain accompagnant la secrétaire d’Etat Hillary Clinton en tournée en Asie centrale a indiqué sous couvert d’anonymat que Washington examinerait cela, sans autre détail.

 

L’affaire Magnitski avait eu un grand retentissement. Juriste d’un cabinet américain à Moscou, Sergueï Magnitski avait été arrêté en 2008 sous l’accusation de fraude fiscale après avoir dénoncé une vaste machination financière de 5,4 milliards de roubles (130 millions d’euros) ourdie, selon lui, par des responsables de la police et du fisc au détriment de l’Etat russe et du fonds d’investissement occidental Hermitage Capital.

 

Le juriste a succombé le 16 novembre 2009 à une insuffisance cardiaque aiguë, après 11 mois de détention provisoire. Un rapport officiel russe a révélé en juillet qu’il avait été victime de coups et privé de soins en prison, de manière préméditée.

 

Source Romandie news le 22.10.2011

 

Bien sur il y a deux versions:

 

MOSCOU, 21 octobre – RIA Novosti

 

Sur le même sujet

La « liste Magnitski », qui comprend les noms de fonctionnaires russes interdits d’entrée aux Etats-Unissuite au décès de l’avocat d’affaires Sergueï Magnitski, ne portera pas atteinte aux relations russo-américaines, a déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, aux radios Voix de la Russie, Radio de la Russie et Echo de Moscou.

 

« Si l’on parle de notre travail conjoint avec l’administration Obama, nous avons réussi à créer, sous l’égide et le contrôle des deux présidents, une structure résistante aux nombreuses tentatives de la démanteler. Je suis persuadé que la « liste Magnitski » constitue une tentative d’ingérence dans nos affaires intérieures. Pis, il s’agit, à bien des égards, d’une tentative visant à torpiller la ligne politique appliquée par le président Obama », a constaté M. Lavrov.

 

Après avoir constaté la tendance à « utiliser cette liste dans la lutte entre les partis politiques à la veille de la campagne électorale » aux Etats-Unis, le ministre a souligné que ce document « ne serait pas en mesure de saper les fondements des relations entre Moscou et Washington ».

 

Arrêté pour complicité d’évasion fiscale, le juriste du fonds d’investissement Hermitage Capital, Sergueï Magnitski, est mort en novembre 2009 d’une crise cardiaque dans une prison de Moscou. D’après ses proches, il est décédé pour n’avoir pas reçu à temps les soins dont il avait besoin.

 

La mort de M. Magnitski a eu un fort retentissement en Russie et dans le reste du monde. Les autorités américains ont interdit d’entrée aux Etats-Unis les officiels russes soupçonnés d’avoir joué un rôle dans la mort du juriste.

 

Source fr.rian.ru

 

Sources Wikistrike

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans Avertissement
commenter cet article

commentaires