Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de SARAH MARKUS
  • Le blog de SARAH MARKUS
  • : Vladimir Poutine est un homme d'envergure, grand visionnaire pour son pays et le seul chef d'état au monde à ne pas trembler devant les Etats-Unis.
  • Contact

Texte Libre

Il y a  

  personne(s) sur ce blog

Recherche

Archives

17 février 2012 5 17 /02 /février /2012 15:58

Ils font avec Assad comme ils ont fait avec Khadafi ou Saddam Hussein. Ou même bien avant cela avec Salvador Allende qu'ils ont déboulonné pour mettre le despote Pinochet à sa place. La méthode n'est pas nouvelle, ils pratiquent toujours la même. Au nom de la démocratie, ils font appel à des terroristes pour fomenter des guerres civiles, tuer des innocents, assassiner leur leader et installer la dictature. Nous voyons qui remplace Moubarak, Saddam Hussein et Kadhafi. Si ces derniers n'étaient pas des saints, les nouveaux sont pires. Avec cette façon de procéder, notre civilisation n'en est plus une. Nous sommes revenus au temps d'Attila. Quel progrès !

 

Aussi... est-il de notre Devoir, Frères... de lutter de toute notre Âme contre ces Forces Obscures. Les renégats de l'Humanité veulent faire avec Assad comme avec le chef Libyen. Bien évidemment les milices qui se font passer pour des "rebelles à l'ordre établi" ne veulent pas coopérer avec Assad et comme on les comprend ! Ce dernier aurait vite fait de voir qu'il n'y a pas un seul Syrien dans ces étrangers armés par l'Occident et les sionistes. Les seuls Syriens existant sont en exil en France ou ailleurs et participent à l'opération de nettoyage, mais de loin. Voilà comment se présente l'affaire.

 

Sarkozy comme les autres exigent le départ d'Assad. Il serait bon que la même chose se passe en France. Que des milices étrangères sèment le chaos dans notre pays, fassent exploser des oléoducs ou des ponts, assassinent les Français et par leurs medias qataris fassent croire au monde entier que notre Roi, avec ses troupes, est l'artisan de ce désastre. Puis qu'ils demandent ensuite à l'Union Européenne puis à l'ONU de le virer. Sarkozy qui cautionne cette ignominie devrait être confronté au même problème. Il comprendrait sa douleur. Car c'est exactement ainsi que se passent les choses en Syrie, comme elles se sont passées en Libye.

 

Mais cette fois, ils vont tomber sur l'OS RUSSE. Notre Loup Vladimirovitch s'est laissé piégé avec la résolution sur la Libye, il a compris la leçon et ne va certainement pas recommencer la même erreur. Bien au contraire. Qui s'en prendra à la Syrie ou à l'Iran va le trouver sur sa route, quitte à déclencher une troisième guerre mondiale avec la Chine. Alors si Sarkozy persévère avec ses acolytes et nous accule à un conflit nucléaire, il ne sera pas mieux pour nous qu'un Pétain. Nous ne voulons pas de cette France. Nous ne la reconnaissons pas comme notre pays si cette politique perdure. A bon entendeur !

 

 

 

Sergueï Lavrov, ministre russe des Affaires étrangères :

 

« Tenter d'isoler Bachar Al Assad est une erreur »

 

 

Les tentatives de certains pays d'isoler le régime du président syrien Bachar Al Assad est une erreur, a estimé hier le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. « Malheureusement, certains de nos partenaires ont depuis longtemps fait une croix sur le gouvernement syrien. Au lieu d'un dialogue, il y a une tentative d'isoler le gouvernement syrien », a déclaré M. Lavrov à l'issue d'une rencontre à Wassenaar, au nord de La Haye (ouest), avec son homologue néerlandais Uri Rosenthal, avant d'affirmer : « C'est une erreur ». « Nous pensons que seul le dialogue politique peut apporter une solution, mais le dialogue doit inclure la Syrie », a-t-il ajouté, assurant que « Moscou est favorable au rejet des interférences extérieures ».

 

Moscou pourrait soutenir une résolution du Conseil de sécurité de l'Onu sur la Syrie, une telle décision étant toutefois soumise à plusieurs préalables, a déclaré le chef de la diplomatie russe.

 

« S'il s'agit d'un cessez-le-feu, tout est possible », a indiqué M. Lavrov en commentant la discussion d'une nouvelle résolution sur la Syrie à l'Onu.

 

Le ministre a en outre insisté sur le fait que certains membres du Conseil de sécurité oubliaient que les citoyens syriens étaient également victimes des bandes armées et qu'une résolution analogue à celle qui avait été votée le 4 février était « incapable de résoudre la crise ».

 

Sources LE TEMPSDZ

 

Posté par Adriana Evangelizt

Partager cet article

Repost 0
Published by Adriana Evangelizt - dans LIBAN
commenter cet article

commentaires